Le temps (poème)

Le temps fascine / fait peur aussi / le temps séduit / car vieillir ancre la perspective / et c’est très beau / avec la mort au bout / qui vient aussi peut-être avant / ce passage d’infinie beauté cruelle qu’est la vie / le temps flotte / s’effrite / s’allonge parfois / gardien de tout cela / crieur public de notre éperdue absurdité / indéfinissable / insaisissable / là réside sa beauté/ croquer chaque seconde / laisser fondre en bouche les minutes / sans amertume / sans regrets / sans nostalgie / la mémoire n’est rien / l’histoire n’existe pas / ou si peu / l’humainerie oublie si vite / tout est contenu dans un seul souffle /