vivre libre (extrait)

L’exhaltation touche et illumine le côté sombre des amants
L’amour m’abandonne en chemin, il me libère des écarts de conduite
Moi qui perds ma route si facilement, amoureuse de l’amour je flanche

Je craque pour mes amants
Je suis une amande
Qui paye de ses miettes brisées

Pour ouvrir la route fraîche sous mes regard francs
je vois l’heure juste
Je serai bientôt un décallage horraire puissant
de cette distance qui ventile l’amour libre
Je dégusterai la conscience, ce plat qui se mange froid,
en mangeant des mets si épicés
que mon cœur battra pour la peine
pour autre chose qu’un amant de passage
mes yeux seront lavés par la mer de ces aventures sans lendemain