Furies 1/24 d’Estelle Clareton

J’ai vu Furies 24 d’Estelle Clareton. Un choc. Spectacle puissant plein de colère justifiée. J’y ai senti l’atomosphère de la Deuxième Guerre Mondiale, sans savoir qu’elle s’est inspirée de ces visites d’anciens camps de concentration pour guider son inspiration. En plein dans la gueule, j’ai reçu ce spectacle avec grand plaisir, avec la musique superbe et puissante de Éric Forget. Des distortions, des sons graves et de la guitare électrique pour venir appuyer les gestes emportés, les coups et les cris des danseurs. Je suis sortie de l’Agora sous le choc, mais aussi pleine de ces images superbes des corps propulsés par la rage et le besoin d’amour. L’utilisation d’une porte comme élément scénographique est astucieuse. Une porte sans mur, soutenue tour-à-tour par les différent danseurs. Cette porte sur laquelle on cogne pour passer de l’autre côté, cette porte sur laquelle on frappe pour se faire entendre de ceux qui sont de l’autre côté. Le refu d’ouvrir des uns versus la soif de liberté et de réponse des autres. La magnifique métaphore se pose au-delà de la guerre, c’est ce qui fait toute la force et la poésie du spectacle. Les danseurs étaient magnifiques et d’une précision ciselée, 3 hommes et 3 femmes, qui s’élancaient avec fureur et passion. J’ai été particulièrement touchée par la présence de Annik Hamel (que j’avais eu le plaisir de voir danser l’an dernier alors qu’elle était enceinte de 8 mois). J’ai aussi beaucoup apprécié le trio des hommes alors qu’ils dansaient ensemble, entremèlant leurs corps dans des mouvements au sol entre la danse contemporaine et le hip-hop.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.