L’espoir de la jeunesse

Bon voilà un cliché, me direz vous. Mais quand même, il faut remettre les pendules à l’heure. Les jeunes ont tellement mauvaise presse. On dit des adolescents qu’ils sont paresseux, démotivés, ingrats, mal informés, passifs. Mais quand on les écoute on voit la vérité: ils sont bouillonnants, pleins de projets et de rêves, et courageux. Je prépare un reportage sur un festival de courts métrages dans les écoles secondaires: le Festifilm. Ces jeunes ont soif de reconnaissance, ils sont pleins de talent. Il faut simplement leur donner l’occasion de se dépasser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.