Relève artistique Montréalaise

Hier avait lieu le lancement du projet: Outiller la relève artistique montréalaise. Ce projet est mené par Élisa Belhache, supporté par le Conseil des Arts de Montréal et le Forum Jeunesse de l’Île de Montréal. J’y étais. Moi et plus de 200 autres artistes et intervenants du milieu artistique. Quelques politiciens, disparus bien vite une fois leurs beaux discours expédiés, aucuns journalistes. Peut-être n’ont-ils pas été formellement invités? Devant le doute, je m’abstiens de juger de cette étonnante abscence.

Après quelques présentations politiques, nous avons eu la parole. Plusieurs points ont été apportés. En voici quelques uns:
Grave problème de financement des projets / manque de ressources;
examen des modèles internationnaux / stratégies de mécénat à mettre en place (mesure incitatives gouvernementales souhaitables)
Besoin de communauté / besoin de rassemblement;
Les artistes de toutes disciplines ont besoin d’un lieu physisque pour se rassembler et obtenir des services (consultations stratégiques, avocats, comptables, soutien à la production, location à faible coups d’ateliers et de studios, mais aussi concentration de lieux culturels, salle de spectacles, cafés-théâtres). On cherche quoi faire avec le Silo #5 ces temps-ci, non? De plus, j’ajoutte que toute émergence d’un courant artistique digne de ce nom est issu de rencontres en des lieux inspirants; cafés, studios, lieux de vie communs. Que l’on pense au Saint-Germain des près des années 50, par exemple…
Sensibilisation du grand public à la culture;
Les artistes présents hier étaient grandement conscients que nous parlions entre-nous. En circuit fermé. C’est dommage. Le bouillonnement artistique d’une société est l’incubateur de la société de demain. Pour construire des utopies politiques et rêver d’un monde meilleur, c’est par l’effervescence artistique que cela arrive, j’en suis complètement convaincue. Il faut sensibiliser le public à cela, à encourager l’art de la marge, l’exploration.

Nous avons été invités ensuite à participer à différents ateliers de rélexion afin de proposer des pistes de solutions. Inscrite à l’atelier « Portail internet » je me suis enflammée, militante des nouvelles technologies pour l’avancement social. J’ai donc été mandatée au front pour résummer nos idées. Encore la scène et le micro pour moi cette semaine. En politicienne, cette fois. Voici les points amenés:

Le portail de la relève artisique montréalaise

Répertoire des ressources (pointer vers les sites clefs dans toutes les disciplines artistiques / ne pas doubler le travail déjà en place dans chaque champs)
Offrir des pistes de méthodologie (démarches) afin de faciliter le travail des artistes émergents (ex. comment monter une demande de projet, comment établir des stratégies de financement, comment se produire, etc)
Forum (mon préféré) : créer un lieu vivant à l’image des artistes, lieu virtuel communautaire où les artites se rassemblent et échangent, où des questions, des début de réponse et des débats ont lieu. Cette section est le nerf de la guerre. À l’image des artistes, il leur appartient. C’est un contenant pour y insérer leur contenu.

Voilà. Maintenant il faut voir la suite. C’est bien beau des idées et des belles promesses. Nous voulons de l’action. Et pour ça il faut s’impliquer. Faut que ça bouge.

***

Ma grande amie Eza Paventi, qui animait l’activité, m’a dit qu’elle voterait pour moi. « Faut que tu fasses de la politique » qu’elle me lance. C’est drôle que je n’y ai jamais véritablement songé. Mon grand-père a été maire de municipalité pendant 30 ans. Je l’ai toujours admiré. Peut-être est-ce dans mes gènes? Tiens, je devrais ressortir la ligne du PHU, mon Parti Hautement Utopiste. Maintenant que j’ai 700 visites par semaine sur mes pages, je pourrais obtenir quelques signatures…

3 réflexions sur « Relève artistique Montréalaise »

  1. Merci Yza. Oui je les connais bien, Michel Leferbvre et Eva Quintas sont des amis. Ils distribuent mon cédérom Parenthèse (vidéo-poésie interactive). 😉Le monde est petit… tout petit…Moi aussi j’adore créer des liens, alors hésite pas à me donner tes cues!

  2. Pour le portail, un système d’échange de services pourrait être très intéressant. Un tel système existe déjà dans la communauté en général (voir la < HREF="http://www.selbecs.org/" REL="nofollow">Banque d’échange communautaire de services<>). La monnaie d’échange est le temps (plus le coût des matériaux, s’il y a lieu). Je trouve que c’est un excellent moyen de partager son expertise, de puiser dans celle des autres et d’économiser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.