Élections municipales: Projet Montréal

Complètement blasée des discours creux (leur gros sujet: la propreté) de nos deux principaux candidats à la mairie de Montréal, j’avais décidé de ne pas aller voter. Mais c’est contraire à mes principes démocratiques. Mais que faire quand aucune alternative ne représente nos volontés? Je veux un Montréal vert, engagé auprès de sa population, qui prend la responsabilité de ses sans-abri et jeunes de rue, qui crée du logement social, qui pose des gestes concrets en matière d’environnement, de recyclage, de compostage, de création de pistes cyclables, de voies réservées, de CAM abordable, de tramway, de train de banlieue, d’urbanisme, de projets culturels viables, d’engagement durable économique, de politiques en matière d’éducation alternative, d’échanges internationaux, de civisme, d’aide à la population, d’assainissement des eaux, d’aménagement de nos berges. Et plus encore. Eh bien, j’ai trouvé! Un parti existe: PROJET MONTRÉAL. Le candidat à la mairie est Richard Bergeron. Mais diantre, pourquoi avons-nous si peu entendu parler de Bergeron et de Projet Montréal? Ça me dépasse, un peu. Ça me met en colère aussi. Maintenant, je connais une alternative. Je suis maintenant membre et je vous encourage fortement à faire de même (inscription au parti en ligne, seulement 10$ pour la carte de Parti). Et SVP, allez voter dimanche!

12 réflexions sur « Élections municipales: Projet Montréal »

  1. « que faire quand aucune alternative ne représente nos volontés? » Simplement annuler son vote. Le vote annulé (ou en blanc) représente, à mon avis, une position valable.Mais en l’occurence, oui, Projet Montréal!P.S. « Eh bien » et non « Et bien » 😉

  2. M-A: oui vote annulé plutot que de ne pas voter, d’acc. Mais quand la politique nous enrrage, nous révolte, on fait quoi? Heureusement, comme tu dis, on a une option cette fois-çi.Pour le « eh bien » je ne suis pas certaine. Un doute. J’ai pensé écrire « He bien » puis je me suis ravisée. Ça fait étrange « eh bien », non? Il y a un prof de français dans la salle?

  3. En fait, les deux sont possibles, « eh bien » et « hé bien » (parole de réviseur).Quand la politique nous enrage, nous révolte, annuler son vote peut paraître un peu faible, j’en conviens. Un des problèmes que je vois avec l’annulation du vote est que lors du dépouillement, le nombre de votes annulés ou en blanc est rarement communiqué. C’est vu par les médias comme quelque chose sans valeur, alors la personne qui pose ce geste, fait un choix, participe au processus démocratique.

  4. Oui tout à fait juste Marc-André. Et nombreux sont les éléments clefs non-communiqués par les médias tradionnels. J’aime bien penser que par nos blogues nous pouvons faire un peu de lumière sur certains sujets écartés par la presse, la radio ou la télé.et merci pour les corrections… ça m’enrage beaucoup de faire des fautes 😉

  5. Ce qu’il y a de bien à Montréal, c’est la possibilité de voter pour un parti qui, justement, correspond à des attentes plus significatives que la collecte des ordures.Ce n’est pas le cas en banlieue.P.-S. – Je ne voudrais pas être désagréable, mais j’ai trouvé rapidement deux coquilles, un anglicisme, une erreur de conjugaison et deux erreurs typographiques (parole de réviseur) 😉

  6. cher benoit,Je suis bien désolée de ses erreurs dans mon texte. La hâte et l’emportement amènent leur lot de gaffes. Mais bon, j’ai révisé un peu, trouvé mes coquilles, quelques fautes aussi. Mais c’est quoi mon anglicisme?Merci Monsieur le réviseur

  7. N’en sois pas désolée, c’est simplement que tu disais toi-même ne pas aimer faire des erreurs. Ce n’est pas mon habitude de corriger les gens. 🙂Cela dit, l’anglicisme est « alternative » employé comme un nom(dans « aucune alternative ne représente nos volontés »). En français, une alternative décrit « deux possibilités opposées entre lesquelles il faut choisir » , non une solution de rechange. Dans ton texte texte, tu aurais pu utiliser « aucune autre voie » ou simplement « aucun parti ».Quant à « éducation alternative », c’est un emploi critiqué, mais acceptable selon moi. En effet, le mot « alternative » employé comme adjectif peut signifier, en français : « Qui, par sa pratique, s’oppose aux choix imposés par les sociétés industrielles et technologiques ». On peut penser, par exemple, à la médecine alternative.Fascinant, non? 😉

  8. Oui je suis bien contente. En plus Projet Montréal a eu son meilleur score dans mon quarier, le Plateau. Chouette. Mon candidat est arrivé bon deuxième. Youpi. Bravo, surtout quand on sait que ce parti n’a que 18 mois!!!

  9. Le 26 octobre 2009
    Bonjour,
    J'ai l'intention d'annuler mon bulletin de vote, car il n'existe aucun autre moyen de protester tout en remplissant son devoir de citoyen. Si quelqu'un a une meilleure idée, il me fera plaisir de la prendre en considération.
    Il serait probablement préférable que ces élections soient reportées à une date où une enquête publique aura fait la lumière sur tous les délits de corruption.

  10. Ce fil de commentaire concernait les dernières élections, non pas celles de 2009. Mais tout reste valide: pour du changement et protester contre les partis en place, une option s'impose: PROJET MONTRÉAL et Richard Bergeron.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.