Jury courts métrages

J’ai vu 100 courts métrages depuis lundi. Je suis membre d’un jury (oui, bon, vous savez, avec mon titre). Certains films sont très mauvais (vraiment, croyez moi), certains films sont très divertissants et créatifs. Pourquoi si peu de gens savent qu’un bon court métrage existe seulement avec une chute digne de ce nom? Le plus grand problème de ces courts métrages est leur absence d’histoire. Les gens ont peu de chose à raconter. Mais pourtant la vie est si passionnante et pleine de rebondissements, pourquoi est-ce si difficile à saisir pour le livrer aux autres? Raconter une histoire est un art, la raconter en images est un beau défi que 320 vidéastes tentent de réaliser. Et nous sommes trois à trouver 20 finalistes dont vous pourrez voir les films sur Silence, on court! en janvier. Le concours Le court en web demandait au gens de soumettre des films qui parlent de l’Internet. À date personne ne parle de blogs. Je suis un peu déçue. Mais bon, c’est pas fini. Je vous en reparle.