Couverture de mon livre

essai #1

essai #2

essai #3

Véro Boncompagni m’a tiré le portrait en fin de semaine. Séance agréable et réussie. Plus de 200 clichés pas clichés du tout. Très jolis et inspirés, empreint de l’esprit de mon bouquin de poésie à paraître: L’emportement, suivi de Plaisirs, le film. Livre et DVD, sortie de le 22 avril prochain à Montréal.

Je vous donne ici quelques essais pour la couverture du livre. Votre avis? Des préférences?

13 réflexions sur « Couverture de mon livre »

  1. Contrairement à Magenta, j,aime moin la deuxième. Je pense que je vote 3 aussi. (J’aime pas beaucoup ça quand un modèle est torse nu et qu’il se cache les seins… Je trouve que c’est de la drôle de pudeur…)Mais tu es magnifique, comme dHab. mais encore plus!

  2. La première. Sans hésiter. Parce que. Et aussi parce que la ligne est totale, complète, sans s’arrêter. Parce que des doigts aux orteils, on te sent solide. Là, plantée. Parce que ça fait bing-bang quand je la regarde. Parce que c’est un «s». En miroir. Parce que ton nez est si présent, parce que tes yeux semblent naître à cet instant précis. Parce que la ligne de ton menton ressemble à un monde à conquérir. Parce que ton petit doigt me dit qu’il est temps de choisir, parce que tes reins sont à la base de ton nom, parce que la ligne de cheveux qui te caresse semble être là pour délimiter toute une vie.Et parce que.J’adore !

  3. La 1 la 1 la L1…« pourquoi? »« Parce que! » comme dirait ma fille!c’est magique et plein de tensionet c’est naturel…on te croirait suspendue en plein vol…Caroline

  4. Le premier , le geste de l’emportement selon moi est plus long, moins contenu que ce que l’on voit dans la deuxième photo. J’éliminerais la troisième car selon moi cela représente moins l’emportement, mais bon c’est mon humble opinion… Alors ce sera laquelle?

  5. Patata, tu t’ajoutes aux nombreux votes pour la #1. C’est aussi celle-là que j’ai choisi, pour toutes les raisons évoquées çi-hauts. C’est le geste de l’emportement, dans le mouvement, la grandeur, la lumière. C’est la main au coeur, et l’autre qui s’envolle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.