War (suite)

Je me fais plutôt silencieuse ces temps-ci. Mais je travaille, et je réfléchis. Entres autres à cette guerre qui secoue le proche-orient. Voici ma réponse à un lecteur qui commentait mon billet précédent.
***
cher honorh,
Il est vrai que ma connaissance du sujet est limitée. Ces conflits sont extrêmement complexes et l’information dont nous disposons est souvent biaisée. Mais, de ma vie confortable et protégée, comme vous dites, j’aspire seulement à un peu de paix et d’égalité pour les zones du monde qui n’en n’ont pas. Et je ne me plaint pas, je constate seulement que certains gouvernements ont une diplomatie et une approche pacifiste qui sied mieux à mon esprit utopiste et pacifiste. Et le gouvernement Harper n’est pas de ceux-là, c’est tout. Je n’ai pas voté pour lui, je subis ces politiques pro-guerre que je désaprouve au plus haut point. Je veux le bonheur des Libanais, des Palestiniens et des Irsaeliens. Je veux la paix et la fin de la guerre, comme tous les enfants de la terre. Je veux aussi la fin du Hezbollah, car c’est la seule façon de redonner la paix au Libanais. Et je veux que ce démantèlement se fasse par la force internationale, et non seulement par les frappes Israeliennes. Je priorise la voie diplomatique.
*
Avez-vous déjà imaginé un monde sans armes, sans missiles, sans fusils, sans bombes, sans nucléaire? Il resterait ce qu’on ne peux empêcher: les sabres, les épées, les couteaux. Les guerres, inévitables, redeviendraient alors celles des combatants et des soldats, elle ne serait plus une hécatombe de civils, tel que c’est aujourd’hui. Les avancées technologiques nous laissent croire à l’évolution de la civilisation humaine, mais est-ce réellement le cas?