Jour ouache

J’en parle, encore et encore. Mais comment peut-on skipper ces jours ouaches où nous trouvons notre coupe de cheveux désatreuse, notre nouveau divan trop massif et de couleur douteuse, notre boulot franchement déprimant, notre horraire mal foutu et nous n’avons aucune envie de ce rendre à cet événement mondain à l’agenda depuis longtemps? On a beau savoir que c’est hormonal et normal, cyclique ou périodique, on n’y échappe pas. En plus j’ai manqué ma classe de Yoga matinale, qui aurait pu me sauver du pire. J’ai beau penser à tous ces malheureux sur la planète qui ont de vrais problèmes, je reste stiquée sur mon nombril. J’ai tout de même quelques pensées globales. Avant-hier j’étais en larmes en pensant à la planète elle-même qui court à sa perte et à l’inaction des humains face au désastre écologique. Je pleurais à chaudes larmes devant mon homme médusé et impuissant face à ce débordement émotif.  » Bouhouhouuuu (reniflement) je braille parce que la terre va mourrir (reniflement) on est en train de la tuer… (reniflement) bon, ok! J’avoue, je vais être menstruée… mais c’est vraiment triste pareil, bon ».
*
Il parait que boire un thé de ginsen est miraculeux pour les cas de PMS comme le mien. Faudra que j’essaie et que je partage mon nouvel enthousisme avec vous. En attendant I feel like shit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s