Amitiés féminines au fil du temps

Le temps qui passe transforme les gens. La vie, les amours, le travail; tout nous transforme doucement, nous fait évoluer. Le fond reste le même, mais nos valeurs s’ancrent, et un peu de sagesse, dans le meilleur des cas, vient polir nos positions ou les raffiner.

Les amitiés suivent cette courbe de vie. Nous changeons, et nos amitiés changent aussi. J’ai changé, et mes amis ont changé avec le temps. Je suis parfois triste ou noslagique de certaines amitiés perdues en chemin, dans les dédales de la vie, des déceptions mutuelles, des parcours professionnels, des embûches, des bravades, des chocs émotifs parfois. Mais je ne devrais pas. J’ai aussi de nouveaux amis dans ma vie. Je suis une femme de coeur et d’amitiés fortes, et mes nouvelles amitiés sont riches et nourrissantes, vraies et belles, et elles m’apportent beaucoup. La grand-mère de mon Grand Amour disait: « mon coeur est comme un autobus, y a assez de place pour que tout le monde embarque ». J’adore cette phrase. J’adore cette femme, même si je ne l’ai pas connue. Moi je suis comme ça: j’adore, j’aime, je me passionne.

Aimer pour moi est facile. Il m’est plus difficile de cesser d’aimer. En fait, je ne cesse pas d’aimer. Je range dans un tiroir ces amitiés que le temps effrite. C’est ainsi qu’au fil des ans, certaines amies se sont éloignées pour diverses raisons. Et elles me manquent. – J’aime les hommes; d’amour et de passion. J’adore les femmes; de complicité et d’amitiés – J’ai toujours eu de fortes amitiés féminines, avec des femmes de tous âges. Des liens tissés solides, entre des âmes de femmes fortes, inspirantes.

J’aimerai avoir des nouvelles de Ora Karat, ma copine Israelo-New-Yorkaise que j’ai connue en Allemagne. Une femme d’une grande beauté et d’une rare intensité, qui était née le même jour que moi, à 20 ans d’écart. J’aimerai savoir si E.L. va bien, si elle a pu pardonner, malgrés l’immense tempête qui nous a éloignées à jamais voilà trois ans. Je lui souhaite d’être heureuse. J’aimerai retrouver la trace de Véronica Dominguez, ma meilleure amie de 5e année du primaire. Véronica avait dû repartir en Argentine en 1985, après 4 ans de complicité avec moi, et nous étions en larmes quand elle a quitté le Québec, après avoir fait le « pacte de sang » de nos 10 ans avec moi. J’entends encore son rire en mitraillette qui résonne. Je suis curieuse de savoir ce qu’elle est devenue. J’aimerai retrouver Brigitte Gendron, une fille exceptionnelle que j’adorais, avec qui j’ai travaillé comme monitrice aux les terrains de jeux de McMasterville, alors que nous étions dans le début de la vingtaine. Brigitte était une artiste, une femme d’un rare dynamisme, et elle m’a fait découvrir Andy Goldsworthy. J’aimerai avoir des nouvelles de Véronique Beaudry, ma meilleure amie (et ma voisine) entre 3 ans et 16 ans. Nous avons perdue la trace l’une de l’autre alors que la fin de l’adolescence nous a fait prendre des chemins différents, alors que la vie nous a simplement éloignée l’une de l’autre après le Cégep. Il parait qu’elle est psychiatre, qu’elle a deux garçons et qu’elle habite Sept-Îles. J’aimerai savoir si elle est heureuse, qu’elle me raconte sa vie. J’aimerai lui raconter combien je suis heureuse. Je me souviens qu’enfants nous rêvions ensemble des prénoms que nous donnerions un jour à nos propores enfants. Elle aimait beaucoup le prénom de Frédérique pour une fille.

Il y a aussi ces amitiés transformées, ces amies que je vois encore, mais beaucoup moins souvent qu’avant. J’ai souvenir de tant de soirées partagées, de fêtes, de moments précieux, de soupers bien arrosés, de débats enflammés, de plancher de danse où nous étions endiablées! Et maintenant? Et maintenant la vie nous transforme et je vis d’autres moments délicieux, et forts différents. Mais je garderai toujours en moi souvenir de ces amitiés fortes, marquée à jamais par la présence, l’humour, le regard, la vision, et la force de l’âme de chacune.

Publicités

4 réflexions sur “Amitiés féminines au fil du temps

  1. Tu as cette façon de mettre des mots sur la réalité, qui est sincèrement troublante! Vraiment j’adore!C’est tellement riche et passionnant la vie lorsque l’on est capable d’apprécier toutes les petites graines qu’elle nous donne la chance de semer et de récolter…Ces amitiés laissent définitivement la trace de leur passage comme une plante façonnent le sol de ses racines…

  2. Merci Yannou pour tes commentaires sur mon blog…ils m’ont fait sourire. Comme tu dis, on semble en effet avoir plus d’un point en commun…après avoir lu les textes que tu m’avais indiqué d’aller lire, c’est surprenant de voir à quel point nous semblons partager une réalité parallèle! Ces échanges et ces découvertes à travers ce monde virtuelle…me fait apprécier cette nouvelle façon de me dévoiler!

  3. Après 20 ans, toujours là l’un pour l’autre…On est comme dû pour:Manger ensemble.Boire une bière autour d’un feu de camps.Aller prendre un verre pour que je VOUS présente Superman… Déjà presque 1 mois bientôt!Pour moi, tout va mieux!T’M!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s