Repos à Santa-Anna

Nous sommes chez nos amis Québécois qui habitent le Costa Rica avec leurs trois charmants garçons. Une pause fort agréable dans la chaleur, enfin. C’est la saison des pluies, mais j’ai tout de même réussi à attrapper un coup de soleil sur les pieds. Aujourd’hui nous avons visité (dans la brume) une région agraire à proximité du volcan Turrialba. Rien vu, sauf des oiseaux de proie, des chevaux, des toucans, des oiseaux jaunes, bleus, rouges, des lapins, des poules, des palmiers, des ruisseaux, des moustiques. Pas mal. Demain la mer. El Pacifico. Je lis Vigneault, il mentionne le Costa Rica et son surf. À essayer. Tout est merveilleux, mais je m’ennuie de mon amoureux.