Courage

Il m’a appris le courage, la force et l’amour de la vie. C’est son plus bel héritage. Maintenant il est à l’hiver de sa vie et il doit partir très bientôt. Difficile à admettre, même devant l’évidence. Cet homme a toujours été un roc, une force de la nature. Il y a quelques jours, il me racontait encore son passé. À son arrivée au Québec, il a travaillé dans la construction sur les chantiers des années 50 des grands hôpitaux de Montréal. À lui seul, il vidait 4 camions de sables à la pelle.