Bribe

Rue Plessis, ciel bleu, soleil qui craque. Je dévale la pente en vélo, sans freiner. Griserie. À haute voix, je dis: « c’est bon comme une mousse aux faises, le roast-beef de Grand-Maman, une voile qui claque, le rire de tante Lou. »

Joie

Je prépare une installation-performance pour l’hiver. Ce sera à la galerie La Centrale (rue Saint-Laurent, à Montréal).

Je travaille sur la joie et les moments suspendus. Je vais produire des images vidéos et des ralentis extrêmes des enfants qui sautent.

Pour la promo de JOIE auprès de L’AGENCE TOPO (mes producteurs), me voici sautant de joie au bord de la côte américaine, en pleine chaleur de juillet. Moment saisi par mon amoureux Sylvain Carle.

Comble de synchronicité artistique, encore une fois, avec mon amie la compositeure Marcelle Deschênes, pionière du multimédia dans les années 1970; Marcelle m’envoie ces des photos qu’elle a prise en 70, pour un certain projet nommé JOIE…

photo: Marcelle Deschênes, 1970

Back from the beach…


Nous revenons de Cape May. Petite pause avec les enfants sur le bord de la mer. Vagues immenses, soleil, coup de soleil, crevettes pannées et crème glacée. C’est mon résumé de Vacances, car je dois me mettre au boulot de nouveau. Le temps est bon, les projets abondent, c’est une bonne période. Sourire reposé pour attaquer tous ces nouveaux défis.

Chaleur

J’aime. Je suis tropicale. Les chants des criquets. Les bruits de l’eau. La moiteur.

Je déteste les cris d’animaux qu’on égorge lancés par les enfants qui jouent dans la piscine du voisin. Leurs parents ont déserté le nid ou quoi? Je me dis qu’ils vont finir par s’épuiser à crier comme ça. Soupir.