Bribe

Rue Plessis, ciel bleu, soleil qui craque. Je dévale la pente en vélo, sans freiner. Griserie. À haute voix, je dis: « c’est bon comme une mousse aux faises, le roast-beef de Grand-Maman, une voile qui claque, le rire de tante Lou. »

Une réflexion sur « Bribe »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.