Sans regrets

Je publie ici une réponse que j’ai fait à un touchant billet de Grande dame:

Avant le décès de mon grand-père, lors d’une visite chez lui, j’avais amené ma caméra vidéo. Je lui ai demandé si il acceptait que je le filme, pour lui poser quelques questions sur sa vie si riche. Il a dit non, pas maintenant, je suis fatigué. Nous savions qu’il était trop tard, que cette entrevue aurait été possible quelques années auparavant, même quelques mois, mais là, il était trop tard. La caméra est demeurée dans le coffre arrière de la voiture. Nous avons bavardé doucement, et il m’a raconté des choses très belles sur sa vie, ses joies, sa satisfaction des choses accomplies. Étrangement, je n’ai jamais regretté de ne pas l’avoir filmé. Il était l’ombre de lui-même, affaibli par le cancer, et le souvenir n’aurait pas rendu justice à l’image de l’homme jovial et énergique qu’il était. J’ai la douce conviction que sa mémoire vivra un jour dans un roman qui relatera sa vie. Ce récit, je l’espère, saura partager au monde toute la force et l’inspiration de cet homme qui sera toujours un modèle pour moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s