Comment sortir de l’écran

J’ai trouvé. Mon idée première se précise.Comment sortir de l’écran? Je veux révéler l’envers. Révéler l’envers du blogue. Ce carnet est un livre ouvert sur mon processus de création, et on m’invite à faire une performance à la galerie La Centrale sous le thème « sortir de l’écran ». C’est l’évidence: révéler le blogue, montrer tout son potentiel d’instantanéité, de spontanéité, de partage. Toutes ces notions qui me collent à la peau (comme artiste).

Donc je lirai des textes tirés de ce blogue, illustrés en musique et en images. Avec la quête du bonheur comme filtre au contenu. Et j’écrirai aussi en direct. En attendant les gens, mais aussi entre les textes lus, comme présentation des textes. Parce que l’écriture non orale a quelquechose de terriblement intime, même si sa voie est publique. Parce que les mots sont plus doux, et libres. Oui, les mots sont libres. Libres de sonner comme le lecteur l’entends dans sa tête. Mais la voix n’est pas la prison de l’écriture. Elle est seulement une chambre, une pièce, un endroit où elle se pose. Elle n’étouffe pas la liberté des mots, la voix lui donne une direction, un ton.

Vous qui me lisez et qui ne me connaissez pas en chair et en os, avez-vous déjà imaginé ma voix? L’entendez-vous douce ou rauque, aigüe ou grave, suave ou haut-perchée? Moi-même, quand j’écris, j’entends ma voix dans ma tête qui le lit. Étrange, non?

Une réflexion sur « Comment sortir de l’écran »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.