Architectes écolos

J’ai rencontré cette semaine des architectes écolos fort sympatiques. Je connaissais leur travail depuis un bout de temps par leur site. Laurent McComber est un créatif débrouillard. Il fait de l’architechture comme je fais de la vidéo: avec intuition (créativité aussi), débrouillardise (avec les moyens qu’on trouve!) et flexibilité (on fait de tout; je fais de la caméra, du montage et de la réalisation, il fait de la conception et la supervision des chantiers en employant directement les artisans compétents). Je lui parlais de mon rêve fou: fait un loft écologique familial pour des familles qui veulent faire un choix de vie urbain et écologique. Son réalisme pragmatique m’a donné des assises pour savoir si je pouvais réalistement pousser ce projet. Réponse: oui, possible, mais très difficile. Les promoteurs ont ratissé la ville depuis longtemps à l’affut des endroits industriels transformables en lieu de vie. Les très bons endroits sont partis depuis 20 ans, les bons depuis 10, et les potables depuis 5 ans. Il ne reste surtout des lieux contaminés ou inutilisables. Donc une piste possible est de trouver un promoteur déjà engagé dans un projet et qui a des moyens, des antennes et du flair. Et qui est prêt à vraiment écouter les demandes du marché (ça, c’est moi et d’autres familles). Les lofts existent, mais ils sont toujours pensés pour des couples ou des professionnels seuls. Mais saviez-vous, chers promotteurs, que des gens avec des enfants (plus que 2), ça existe, ça aime la ville, ça recycle et ça composte, et ça achète des maisons!

2 réflexions sur « Architectes écolos »

  1. Oui c’est aussi ce que je voulais dire. À un prix abordable. J’ai fait un comparatif, et le coût de la vie est par ailleurs moins élevé en ville. À cause des frais de déplacements, de l’essence. Mais je pourrais aussi prendre en considération la qualité de vie: déplacement en vélo et transports en communs, varitété des activités et des services, qualité de ceux-ci, etc. Pour nous, qui actuellement avons 2 logements (un petit pied à terre en ville, une maison louée en banlieue), il est clair que nous sauverons de l’argent à louer un logement en ville. Pour achetter en ville nous attendrons de trouver la perle rare, ou encore de réussir à mettre sur peids mon fou projet, avec quelques autres fous prêts à se joindre à l’aventure.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.