Histoire d’appartement

Je reviens à Montréal reposée et calme. C’est incroybale comme deux semaines de Vacances ailleurs aident à donner une perspective agréable. Je suis disposée à attaquer tous les changements qui s’en viennent. Nouveau travail en septembre, nouveaux projets, nouvelle maison, peut-être un nouveau quartier. La famille enfin réunie sous un seul toît.

Nous attaquons maintenant la phase de recherche active de notre logement idéal. On remonte nos manches et on visite! Je suis surprise (et heureuse) de voir qu’il y a un marché pour les très grands logements à Montréal. Mais les histoires (pas si) surprenantes qu’on peut entendre…

Hier nous visitons un très grand 7 et demi, qui correspond à beaucoup de critères de nos recherches. À la sortie, discussion avec les voisins sympathiques. Révélations étonnantes. La locataire précédente s’est fait explusée car le propriétaire prétendait vouloir habiter le logement. Ce qui était faux, de toute évidence. Combien payait cette locataire, qui habitait depuis plusieurs années ce logement qu’elle adorait? 800$. Et combien nous demandait le proprio pour le même logement? 1600$. Le double. Sans travaux autres que la peinture et le sablage des planchers. Ouille. Pas de scupules, le jeune monsieur. Pas pour rien que je le sentais un peu nerveux à la visite…