Amitié homme-femme (3)

Courier du coeur post-Saint-Valentin

En octobre 2005, j’ai publié un populaire billet sur l’amitié homme-femme. J’ai eu plusieurs courriels d’amoureux éperdus, d’amoureuses déçues et de Dames au coeurs tourmenté. J’observe le malaise amoureux autours de moi, et je souhaite à tous de trouver leur bonheur. Je viens de parler à une amie insatisfaite de sa situation amoureuse. Pointe d’angoisse dans sa voix. Je veux l’aider, qu’elle trouve son bonheur et une quiétude qui lui fait défaut. J’y vais de mes conseils, mais ma situation d’amoureuse comblée semble m’enlever une certaine crédibilité à ses yeux. Pourtant j’en ai bavé moi aussi, pendant des années, avant de trouver le grand amour.

Mais maintenant je suis heureuse, donc mes conseils sembles rouillés, ou mon point de vue ne reflète pas de souffrance amoureuse, elle semble dire que je ne peux pas vraiment la comprendre. Je me sens pourtant tellement apte à avoir un recul nécessaire à l’analyse d’une situation, sans y être émotivement impliquée. Je sais que l’équilibre émotif est fragile quand on est tourmenté émotivement. Et je sais qu’être célibataire n’est pas agréable quand on rêve de trouver le grand amour. Je comprends que c’est désagréable de voir des couples heureux autours de soi.

Malheureusement, il faut accepter totalement son célibat, l’embrasser presque, si on veut rencontrer une personne avec qui trouver un équilibre. Un individu complètement bien avec lui-même attire l’amour sain. Une carence, une situation émotive en équilibre précaire, attire un amour instable. J’en suis convaincue. Mais comment retrouver l’équilibre tout seul, quand notre souhait le plus cher est de trouver l’âme soeur?

Plusieurs solutions sont possibles:
1) Détachement total et lâcher-prise (moi je recommande des lectures qui alimentent le tout)
2) Quête intense dans divers réseaux (le web rebute certaines personnes, alors quoi?)
3) Être clair autours de soi pour dire ce que nous cherchons
4) Savoir quel type d’homme ou de femme on cherche! (ok, c’est numéro #1)

Et finalement, est-ce que vous croyez que la socitété met de la pression sur les célibataires pour les presser d’être en couple?

Publicités

4 réflexions sur “Amitié homme-femme (3)

  1. Excusez-moi, mais je ne comprends pas le titre de votre billet « Amitié homme-femme ».En lisant votre texte, je constate qu’il n’est question que de difficultés amoureuses et de relations de couples, ce qui n’a rien avoir avec l’amitié homme-femme qui est selon moi un sentiment plus noble que l’amour lorsque cette amitié homme-femme traverse les années dans l’estime et le respect, sans la moindre ambigüité malgré le destin et le tourbillon de la vie qui les entrainent parfois sur des chemins différents. Je sais que ce genre d’amitié entre un homme et une femme est excessivement rare et qu’il arrive qu’on ne puisse le rencontrer qu’une seule fois dans une vie.Mais lorsque cela arrive, le bonheur est immense car la nature d’une telle amitié se situe au niveau du cœur et de l’esprit, mais aussi de l’âme.

  2. Oh oui la société ne valorise évidemment pas le célibat. Il n’y a qu’a voir dans les supermarchés ou les portions sont pour deux en général.. Ou les poste de radio et de tv font tirés des « paires » de billet!!Même si je n’exagère pas je ne me sens plus affecté par cela réellement.Je suis d’accord avec ton premier point (et je te demanderais de quel livre tu parles) Je suis moins d’accord de sauter a ton dernier point car les supermarchés en ligne manquent tellement de chimie que n’y vais plus du tout… peut-être suis-je un éternelle romantique mais bon… Ton point 3 et 4 sont pareil mais tout a fait vrai. D’autant qu’il se définissent avec le point 1, quand on sait lâcher prise on peut se retrouver sois-même et donc découler ce que l’on recherche dans l’autre.jfpBonne journée Yannou…

  3. Salut Yannou !Oui complètement. Ne pas être en couple peut créer un fort sentiment d’être anormal…Car le couple représente la normalité : elle nous est imposé par notre « inconscient collectif » (ou « mindfuck » dans mon dictionnaire de gros mots…) au même titre que d’avoir une situation, avoir des enfants, avoir un travail et avoir une lieu de vie stable.

  4. Oui, pardon, le billet aurait du se nommer simplement « courrier du coeur », exact.

    Merci messieurs de vos commentaires, et dsl, mon blogue avait retenu les commentaires dans les spams, et tout bloqué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s