L’amour des mots

Un peu de poésie de dimanche matin
Ceci est un texte qui ouvrait un spectacle de poésie présenté le 22 avril 2006 à la maison de la culture Mont-Royal

De toutes mes inconstances, l’écriture est ma permanence. Car les mots qui coulent sont un baume qui emporte le ventre et séduit la raison. J’aime les mots, leur sens, leur forme, leur rythme. J’aime leur profondeur et leur légèreté. J’aime leur musique.
Je suis éprise des mots. Tous ceux que l’on trouve dans des ouvrages qui nous laissent croire au génie, à sa puissance dans les méandres les plus subtils de l’humanité. J’aime les mots qui nous entraînent dans des histoires et dans l’histoire, mais j’aime les mots aussi pour leur force et leur beauté pures. Je parle ici des mots collectifs, assemblés en phrases, puis en paragraphes et en concepts élaborés. J’aime les mots comme on aime un parent ou un amour éternel, avec la permanence des racines.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.