Les échardes du quotidien

Les échardes du quotidien. Après des Vacances de rires et de détente, voici l’abrupt retour au quotidien. Avoir son bureau à la maison avec des enfants en Vacances, ce n’est pas facile. Même des grands enfants qui sont des merveilles. Même si les deux plus jeunes partent (parfois) au camps. C’est l’usure du quotidien qui entre sous la peau. C’est mon bagel au grille-pain mangé par quelqu’un d’autre, c’est mes sous vêtements préférés portés par la grande, en pénurie de petites culottes, c’est les chicanes incessantes entre les deux frères, c’est les traineries et la saleté des autres, que je trouve insupportable après deux semaines loin de la maison. C’est l’abnégation pour des enfants qui ne sont pas les miens, qui ne le seront jamais. Et moi qui ne tombe pas enceinte. Ma patience s’élime, le temps passe, mes soupirs s’approfondissent.

La vie des autres m’apporte un éclairage, une perspective. Je suis attristée par la séparation d’un couple tout mignon que j’adorais. Il a trois enfants. Ils étaient fiancés, ils ne le sont plus. C’est beaucoup, trois enfants, pour une femme célibataire qui se joint à l’équipée. Je le sais bien, je l’ai fait. Mais malgrés les difficultés, malgrés ma patience très limitée, malgrés mes exigeances très élevées qui se buttent au laisser-aller adolescent qui plane dans cette maison, malgrés cela et plus encore, j’aime mon homme. Et cet amour est mon roc, mon île, mon refuge. Sa douceur et sa force me servent d’ancrange, de repère. Il me ramène de bien des dérives. Je n’en reviens toujours pas, même après toutes ces années, de mon bonheur d’avoir trouvé un homme tel que lui. Auprès de lui, toujours, je retrouve mon sourire.

– Enfin, la maison est vide des enfants partis pour quelques heures. Je respire. J’ai tant besoin de cet espace de solitude. –

Publicités

4 réflexions sur “Les échardes du quotidien

  1. Que cet amour doit être doux et combien bon pour endurer cette situation familiale. Je te lève mon chapeau et te jalouse à la fois d'avoir trouver un tel amour. Celui qui fait taire la raison!

  2. Tiens… on dirait tes mots pour traduire, parfois, les cris du coeur de mon époux. Il s'est embarqué à bras grands ouverts dans l'aventure amoureuse, avec deux enfants en prime… mais c'est qu'ils grandissent et deviennent ados, les petits. Patrick a eu du mal à trouver 'sa' place, à se connecter à 'sa' PS3, à obtenir le respect automatique devant les façon (très) différentes d'élever les gars, parfois. Il cherche ses outils parmi le fouillis! L'abnégation, oui. Sa complainte régulière : 'mais à toi, ils ne disent pas ceci, ils ne font pas cela…'
    *
    Comme je te comprends, Yannou.
    Je t'espère un petit oeuf au bedon dans pas long…

  3. Merci…
    karim; si tu es prête à le recevoir, et si tu sais exactement ce que tu attends de l'amour, il viendra… garde espoir mais ne l'attends pas. Savoure tes moments de célibats pour la liberté qu'ils amènent.
    Matoue: Je suis touchée de savoir que je ne suis pas seule dans cette situation où je me sens parfois egoiste.
    Isa: C'est un plaisir, et c'est naturel pour moi. Garder une transparence saine sur le fil de la pudeur est le défi d'écrire un blogue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s