Conscience écologique?

Il est très difficile pour moi, sensible aux problèmes écologiques, de savoir quel est le niveau global de conscience écologique des Québécois, des Nord-Américains, des Européens. Oui, il est vrai qu’on nous bombarde de multiples informations par rapport aux changements climatiques et aux gestes que nous devons poser pour sauver la planète en péril. L’écologie est au goût du jour. C’est à la mode. Mais concrètement, relativement peu de choses sont faites. Si les citoyens se disent sensibles, que se passe-t-il vraiment dans les maisons, dans les bureaux, dans les usines, sur le terrain? Pas grand chose. Des petites choses, infimes, à laquelles tout écologiste se raccroche comme une bouée d’espoir. Mais largement, le constat est effarant. Tous les jours, je suis outrée de constater le manque de conscience écologique de mes concitoyens, de mes voisins, de ma famille, des commerces que je visite, des industries qui produisent les biens que je consomme, de mon gouvernement. Mais ma subjectivité rendent mes propos douteux à leurs yeux: je suis une freak, une grano, une écolo finie. Je vais trop loin quand je composte, je suis obsédée, je suis une extrêmiste du quotidien écolo. Selon mon constat, une majorité de la population ne veut pas être dérangé dans son petit confort pour changer les choses. La colère gronde en moi, et après, un lourd sentiment d’impuissance m’envahi. J’ai la tête lourde, je ne sais plus comment aborder le problème pour faire avancer la cause.

Je ne pense pas que les gens comprennent vraiment l’ampleur du problème. Ils voient sans voir, sans faire les liens, sans véritable introspection. Ou, s’ils comprennent, pourquoi demeurent-ils passifs? Ne ne sentent-ils pas responsables collectivement de la destruction de la planète? Il semble que non. C’est la faute au gouvernement, c’est la faute aux usines, c’est la faute au système. C’est très difficile de changer ses confortables habitudes, et très difficile de se bouger le derrière pour changer des choses.

Les bras me tombent. Aujourd’hui, je me sens abatue. J’ai juste envie de me sauver dans le bois, et de tout oublier le reste. Je fais quoi avec ça?

3 réflexions sur « Conscience écologique? »

  1. As-tu déjà pensé que l'écologie est peut-être devenue un produit de consommation comme les autres où il y a beaucoup d'argent à faire. Ces dernières années, l'industrie de l'écologie est devenue la plus grosse entreprise de la planète; plus grosse que GM, EXON et la NASA réunies.
    En plus, ça occupe le monde et les bonnes âmes comme toi qui ont peur que la terre arrête de tourner.
    Pendant que les gens se préoccupent de leur compost et de leurs poubelles, plutôt que de faire la révolution, les faiseurs de fric continuent de faire du pognon.
    Dis-toi bien ma belle qu'il y a plus de 3500 ans, les Grecs faisaient la guerre aux Troyens pour s'emparer de leur or, et aujourd'hui, les faiseurs de fric s'arrange pour prendre le maximum de pognon dans les poches des esclaves dociles que nous somment devenu.
    Oublie l'écologie. Bâti ton petit monde à toi où tu te sentiras bien. Fais ton petit jardin, fais l'amour, regarde pousser tes fleurs, et tu verras que tout ira bien.

  2. Cher anonyme,
    Si vous avez lu quelques billets ici et là: http://www.yannickgelinas.com
    Vous verrez que mon esprit critique est bien aiguisé. Je suis consciente du problème politique et économique, du greenwashing pratiqué généreusement.
    Mais j'ose croire, toute utopiste que je suis, que la conscience collective s'élève doucement. Maintenant, il n'est plus normal que les droits des femmes et des travailleurs soient bafoués. Pourquoi? Parce que des gens se sont battus pour ces droits. C'est pourquoi il ne faut pas tous rester dans notre jardin à se gratter le nombril. Parce qu'il y a un espoir. L'idée de profiter de la vie sans soucis est attrayante, mais elle est aussi profondément égoiste. Comme les valeurs individualistes que pronent cette socitété du fric… ou le petit confort de chacun fait rouler l'économie!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.