Cri du coeur écologiste

La nuit dernière j’ai eu un rêve public. J’étais devant une assemblée qui écoutait mon discour. Très émotive, j’avais du mal à contenir ma colère et mon indignation. Mon message était à peut près celui-çi:

Citoyens, réveillez-vous! Les médias, les autorités et les politiques passent sous silence les enjeux les plus important de notre temps. Ils ignorent que l’heure est grave. La priorité n’est pas l’économie dans le sens où ils l’entendent, mais la réelle économie, celle du vrai sens de ce mot dont on a détourné le sens. Économie signifie économiser, faire épargne, éviter le gaspillage et la dilapidation des ressources. Totalement l’inverse de notre attitude insensée.

Réveillez-vous à la réalité: nous sommes dans une crise écologique grave, et nous avons tous le pouvoir de changer les choses, dès maintenant. Mais il nous faut collectivement agir maintenant sans plus attendre, et remettre la biodiversité et la protection de la planète et de ses habitants en toute première priorité. Savez-vous seulement que nous sommes entrés dans la 6e grande extinction? Les 100 dernières années ont vu plus d’animaux et de végétaux et de milieux naturels détruits que depuis des millénaires, depuis la nuit des temps. Nous, humains, avons une responsabilité énorme face à cette planète que nous avons saccagée, en faisant le choix de modes de vie et d’outils toujours plus performants et destructeurs des écosystèmes.

Nous sommes mantenant devant un énorme défi à relever afin de corriger nos erreurs, et d’éviter le pire. Je suis convaincue et optimiste que nous avons les ressources, l’intelligence et le coeur d’opérer des changements profonds et radicaux à nos socitétés afin de lèguer une planète viable et merveilleuse, riche et belle, à nos générations futures. Mais il faut agrir maintenant, en faisant des choix politiques et personnels. Il faut s’investir, faire des choix, et parler de nos choix à nos concitoyens.

Je répète sans me lasser cette fable améridienne: ‘une fois la dernière rivière empoisonnée, une fois le dernier poisson pêché, une fois le dernier arbre coupé, est-ce seulement à ce moment que vous réaliserez que l’argent ne se mange pas?’

Il faut que les médias et les citoyens relaient ce message sans relâche, il faut que les éducateurs le transmettent, et il faut enfin élire des politiciens qui comprennent les changements profonds de paradigmes à appliquer afin de parvenir à transformer notre monde. Soyons cohérents. Freinons la surconsommation, adoptons des modes de vie plus simples, choisissons des options politiques qui s’orientent vers des valeurs de respect de la planète et des humains. Reconstruisons notre monde dès maintenant.

***

Aux prochaines élections fédérales canadienne, je vous invite à voter massivement pour le NDP. Ce n’est pas assez radical selon moi, mais c’est drastiquement mieux que d’avoir un gouvernement Conservateur.

Publicités

Une réflexion sur “Cri du coeur écologiste

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s