Interpréter les signes

Je reviens d’une semaine de repos avec mon amoureux à Barcelone. Pause mérité après un automne intense où j’ai retrouvé le goût du travail, avec passion. Après une année difficile l’an dernier, nous avons décidé de prendre une pause d’in-vitro. Cette semaine à Barcelone nous a donné l’occasion de penser un peu à notre projet d’avoir un enfant. Nous aimons bien cette période sans soucis, et je n’ai pas encore envie de reprendre les cycles d’in-vitro, si éprouvants. J’ai retrouvé une vie active et heureuse où je me consacre entièrement à mon travail et mes implications, sans brûler de l’énergie à vide sur des espoirs et des déceptions -et la douleur physique- causés par les aléats des tentatives de fécondation in-vitro. Savourer son bonheur quotidien à partager la vie avec l’homme que j’aime, à faire des projets stimulants et rêver à de nouveaux projets, tout cela me ressemble. Je n’ai aucune envie pour l’instant de forcer les choses pour avoir un enfant. Si cela arriverait naturellement, je prendrais le cadeau et j’adapterais ma vie. Mais si cela n’arrive pas, c’est comme ça, et c’est très bien ainsi.

Nous avons été au Monastère de Monserrat, dans les montagnes tout près de Barcelone. Bien que l’endroit fut touristique et trop achalandé, nous avons trouvé un endroit tranquille dans une petite chapelle où nous avons pu nous recueillir. J’avais besoin de me centrer, de faire le point en moi et autours, dans ma vie où la spiritualité prends moins de place qu’elle n’en a déjà eu. Assise dans cette chapelle silencieuse, j’ai demandé à avoir un signe de ce que je devais faire par rapport à mon projet d’enfant. Je suis comme ça, intuitive et ésotérique. J’assume.

Au retour de Monserrat, notre train a été stoppé à une gare d’un village espagnol pendant une heure car un homme dans le train s’est effondré. Il gisait sur le sol, victime d’un malaise. Il aurait eu un malaise cardiaque, et en tombant il s’est heurté la tête. Les secours devaient prendre le temps d’évaluer la situation avant de le déplacer. Tout s’est fait dans le calme, on a sorti l’homme du train sur une civière une heure plus tard, et nettoyé le sang dans le wagon tout près du nôtre. C’est une situation banale -pour nous du moins- qui ne nous retardait pas, car nous n’étions attendu nulle part. J’étais surtout émue car une femme pleurait. Et parce que je ne parle pas Catalan, je ne pouvais la réconforter comme j’aurais voulu le faire. Une jeune fille est venue lui parler pour la calmer. Je ne sais pas ce qu’il est advenu de cet homme, mais il s’en est tiré sans grand mal.

Je n’aurais pas vraiment porté attention à cet événement si la situation ne s’était pas répétée de lendemain, variante du même scénario joué par un autre acteur. Nous étions en transit depuis Barcelone, dans l’avion à Londres qui nous ramenait à Montréal. Juste avant le décolage, un jeune homme s’est effondré à l’arrière de l’avion, victime d’un malaise cardiaque. L’avion n’a pu décoler avant une heure et demie, car les secours sont venus évaluer la situation. Je voyais ses pieds qui dépassaient sous le rideau à quelques sièges de moi, sans voir son visage. Exactement comme l’homme du train, où j’avais seulement pu voir ses pieds allongés sur le sol. En voyant cet homme pris d’un malaise, qui nous immobilisait encore une fois, m’empêchant d’aller de l’avant, je me suis soudainement souvenu que j’avais demandé un signe. Voilà qu’on m’en servait deux, pour qui veut croire en ces égarements ésotétiques. Le jeune homme s’est senti mieux, et ne voulait pas quitter l’avion, malgrés l’ordre des médecins qui refusaient qu’il reste à bord pour sa propre sécurité. On a dû faire venir la police pour l’expulser vers un hôpital.

Je suis restée dubitative devant ces événements. Comment dois-je les interpréter? Je joue à JoJo Savard: avoir un enfant serait un fardeau pour moi, cela m’apporterait des problèmes de santé et m’immobiliserait dans ma vie? Ou puis-je trouver une piste positive d’interprétation à ces lugubres avertissements?

Publicités

3 réflexions sur “Interpréter les signes

  1. Peut-être qu'il n'y a qu'un simple message dans ces deux incidents : la vie nous surprend toujours peu importe ce qu'on prévoit. Il faut prendre les moyens pour obtenir ce qu'on veut, mais en restant ouvert…

  2. Dans l'interprétation d'un rêve on peut souvent faire un lien avec un élément de la vie quotidienne et ensuite avec ce que la personne vit. Dans ce cas-ci, ce n'est pas un rêve mais ce qui peut t'apprendre quelque chose sur toi-même c'est la façon dont tu ressens ces événements dramatiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s