Rester à la maison, mais doucement rêver de nouveaux projets

Est-ce que je vais regretter un jour d’avoir cessé mes activités professionnelles pendant quelques années? Est-ce que je brûle ‘Mes meilleures années’ alors que je suis encore relativement jeune, mais avec plus de 15 ans d’expérience à travailler dans le milieu de la vidéo et du multimédia. Je regarde mon amoureux de mari aller, avec le vent dans les cheveux, dans une course impressionnante et une carrière qui brille. Je suis 100% derrière lui, comme dans le classique adage des femmes d’autrefois. Mais je le vis bien, je l’assume, et je suis sereine. Je suis une femme moderne, résolument féministe, avec une maternité complètement assumée, une carrière en dormance et une reconnaissance professionnelle de ce qui fut accompli dans les dernières années. J’ai délaissé les réunions de projets et les heures de montage pour m’occuper de l’enfant, faire le lavage, la vaisselle, le ménage et m’occuper du nid où sont aussi les grands oiseaux qui vont l’une à l’université, l’autre au cégep. Je suis bien, je dois le dire, sans aucun stress. Je n’ai pas de cheveux blancs, j’ai le sourire, la mine détendue, la maison en ordre, des bons plats toujours prêts et les vêtements propres bien rangés [ne pas se leurrer; la vie n’est jamais parfaite, mais je suis heureuse]. Vais-je me réveiller un jour et sentir que je paie le prix de ce retrait professionnel? Honnêtement, et peut-être bien naïvement, je ne le crois pas. Depuis plusieurs années, je me questionne sur mon parcours. Au fil du temps, j’ai laissé ‘les commandes’ prendre le dessus sur mon travail artistique personnel. Et voilà que ce recul me force à reprendre la route différemment lorsque le temps sera venu. Je me suis pointée le nez à quelques événements professionnels dernièrement, et confrontée aux questions d’anciens collègues, d’anciens partenaires, d’anciens collaborateurs, j’ai dû répondre à la question: ‘Qu’est-ce que tu fais ces temps-ci, as-tu des projets?’. Je parle de mon long congé de maternité, mais je m’avance aussi à dire que je compte reprendre ma pratique là où je l’ai laissée… il y a trop longtemps! Boum! C’est dit, alors je dois me remettre à rêver à des projets. D’en parler ici, c’est pour moi un pas de plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s