Les cyclos a Pekin

Le soir du solstice d’ete il y avait de la magie et de l’electricite dans l’air, comme partout sur la planete. Pour nous, c’etait a Pekin. Nous avons visite de Parc de la mer du Nord, dans une chaleur etouffante de 45 degres. Puis nous avons mange du canard laque, specialite de Pekin, dans un resto 5 etoiles (ce qui nous a coute 27$ pour trois personnes, tout inclus). La magie du solstice c’est fait sentir dans une folie dans l’air. A la sortie du resto une delegation de cyclos se bousculait pour nous offrir un tour de velo. Entre les fous-rire et le marchandage, un cyclo nous a emporte vers la maison de the de Lao She. Nous etions trois filles entassees follement a l’arriere du velo improbable, avec ses camarades le suivant pour l’encourager a pedaler. Nous venions d’achetter des Herhu (sorte de petit violon chinois) et Elise et moi tentions de jouer joyeusement de nos nouveaux instruments, dans une cacophonie delirante et les rires generaux. La magie tient parfois a ses fausses notes.