5 à 7 à La Chambre Blanche

Demain vendredi je serais à Québec pour un 5 à 7 à La Chambre Blanche pour présenter des extraits de mes différents projets qui marient poésie et multimédia. Je vais commencer par bloguer en direct, comme je l’avais fait à la Galerie La Centrale à Montréal.

Publicités

Métropolis bleu

Samedi matin dernier je participais à une table ronde sur la littérature électronique au Festival Métropolis bleu. J’ai quitté la maison en prenant avec moi quelques copies de mes oeuvres multimédia: Mordre et parenthése, Navigation et autoportraits, L’emportement et plaisirs, le film. En partant, j’ai confié à la grande que je n’aimais pas ce film, que je ne l’aimais plus. Trop sucré, trop de miel, trop de couleurs, trop de mots, trop de bonheur concentré, trop, trop. J’avais l’impression que l’écran suintait du miel quand le film jouait. Je suis partie vers le lieu de la conférence, mon livre-DVD de miel sous le bras. J’ai été accueillie avec émotion par l’animateur du panel. Bruno Guglielminetti m’a tendu la main à mon arrivée. Il m’a tout de suite dit qu’il a regardé mon film Plaisirs trois fois de suite, qu’il avait encore des frissons en y pensant, que c’était un film beau, touchant. Un film nécessaire, somme toute. Les larmes aux yeux, j’ai accueilli ses commentaires comme une réponse du destin à mes mots durs envers mon travail que j’avais prononcés quelques minutes auparavant.