petit poème sans titre

L’harmonie de nos rires dans les matins de travail
vibre
joie retrouvée de mes angoisses rendues muettes

Brillance de nos regards unis si bien
j’inspire
dans la lumière d’un janvier d’une douceur hypocrite

Nos tempos accordés à nos joies
rivées à l’action
chevauchées parallèles de nos vies-tourbillon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.